Investir en SCPI pour préparer sa retraite

posted byAldric Morin31/10/2020

Alors que Jean Castex vient d’être nommé premier ministre, probablement va-t-il rouvrir le dossier de la réforme des retraites, jugée « indispensable » par Bruno Lemaire. Cette réforme, marque la volonté de mutation de l’État français vers un modèle moins social. Confrontés à la réalité d’une retraite qui ne sera pas celle de leurs parents, les actifs d’aujourd’hui ont tout intérêt à préparer leur avenir le plus tôt possible pour ne pas être confrontés à une baisse de leurs revenus. Face à ce besoin croissant d’épargner, les SCPI apparaissent comme la solution la plus sécurisée et rentable pour préparer sa retraite.

Le système français est saturé, votre retraite ne ressemblera probablement pas à celle de vos parents

Contrairement aux pays anglo-saxons qui misent sur un système de retraite dit par capitalisation, en France, ce sont les actifs qui constituent les revenus des retraités. Néanmoins, ce modèle commence déjà à montrer ses limites pour plusieurs raisons.

Comme dans tous les pays développés, la tendance en France est au vieillissement de la population. Grâce à un système de santé des plus performants de la planète, l’espérance de vie moyenne du pays est très élevée : 85 ans pour les femmes et 79 ans pour les hommes. Confronté à un taux de fécondité bas de 1,9 enfant par femme, la proportion d’actifs sur celle des inactifs va avoir tendance à diminuer de plus en plus avec le temps et c’est votre retraite qui sera impactée.

Ensuite, si la France était déjà fortement endettée, la crise Covid devrait entraîner une hausse de la dette de l’État à 115% du PIB. Dans de telles circonstances, il sera impossible de conserver l’État Providence tel que nous le connaissons aujourd’hui (sur 1 000 euros dépensés par l’État français, 572 euros sont actuellement utilisés en prestations sociales). La France étant déjà la championne du monde des prélèvements obligatoires, le seul moyen pour elle de survivre à la crise sera de réduire ses dépenses publiques. Il est donc, aujourd’hui encore plus qu’hier, primordial de préparer sa retraite et de s’assurer des revenus complémentaires.

La SCPI : l’investissement le plus sûr pour s’assurer des revenus complémentaires

Aujourd’hui, un cadre voit ses revenus divisés par 2 au moment de la retraite. Pour assurer la continuité de ses revenus lorsque l’on arrête de travailler, il est essentiel de se préparer à l’avance.

Les banques financent des crédits « investissement locatif » sur des durées de 10 à 25 ans, et évidemment, plus ce crédit est étalé dans le temps, plus il sera possible d’épargner de manière indolore au quotidien. Investir à crédit sur la durée la plus longue pourrait donc vous permettre de préparer l’avenir sans impacter votre quotidien.

Nous recommandons l’investissement en SCPI car ces dernières présentent de nombreux avantages, leur rentabilité à plus de 5% net de charges, leur sûreté (due à la mutualisation du risque) et leur gestion, entièrement prise en charge par une maison de gestion spécialisée.

Par exemple, si à 35 ans vous investissez 300 000 euros à crédit sur 25 ans, pour un effort d’épargne de 300 euros par mois, vous percevrez à 60 ans, 1 400 euros de revenus complémentaires chaque mois.

Ainsi, dans une France au système de retraite en perdition, dû au vieillissement de la population et à l’ampleur de la dette de l’État, il est indispensable de préparer l’avenir le plus tôt possible. Les nombreuses qualités de la SCPI en fait aujourd’hui l’investissement le plus sûr et rentable pour s’assurer des revenus complémentaires demain sans impacter sa qualité de vie aujourd’hui.

Recent Posts